Menu Fermer

Auteur : Elektroplasma

Musicien électronique français / French electronic music composer

Noxious Art will never die

Audiotrauma
Compilation 2CD
Année 2006

CD1
Flint Glass, Punish Yourself vs. Le Diktat, Mind Necrosis Factor, Cheerleader69 vs. Sonic Area
The Thar Mapsal Program, Patchwork vs. La Hyene, Elektroplasma, Hegel, Shizuka, Xanthphtisie vs. Acrylik, Larvae, Kirdec, Ex_Tension, Absent

CD2
KL, Ambassador 21, Dive (remix by Bahntier), Lewsor vs. Chrysalide, Dexy Corp, Ten Data Keshin vs. F.Y.D., Cdatakill (Remix by Kids Return), Mental Agression vs. Brilliant Beast, Lith, Ebola, Strom Varx, Ripit, HIV+ vs. Melek, Synapscape, Muckrackers vs. White Dolls, Panic DHH

 

Tous des segments

Paradoxe de notre ère, des réseaux informatiques globalisés nous segmentent en individualités cloisonnées : réseaux sociaux en ligne de mire, espaces d’échange faussement bilatérales où règne une cacophonie d’une ampleur unique dans l’histoire de l’espèce humaine.
Tout le monde peut aujourd’hui potentiellement prendre « la parole » ; le temps d’une publication aussitôt consommée, à peine digérée, aussitôt oubliée.
Le buzz, mot emblématique de cette tendance, fait loi.

Je soulève deux questions : face à l’individualisation de la « pensée », comment retrouver une réflexion concertée, réfléchie, pérenne ? Et face à l’Histoire, que restera t’il de cet informe brouhaha ?

Situation idéale
Sous cette impression de liberté et d’impunité, les réseaux transforment notre façon d’échanger. Au même titre que le mot « ami » est galvaudé, le terme « partager » est également vidé de son sens. Situation idéale pour nos apôtres du diviser pour mieux régner. Pendant que chacun y va de son petit avis, masqué derrière l’écran, le monde qui nous entoure nous échappe comme le sable entre les doigts. Nous perdons le contrôle en ayant l’illusion de l’avoir.

Impressive
Revenons quelques années en arrière. Comment auriez-vous réagit si votre courrier postal arrivait systématiquement ouvert ?
Aujourd’hui personne ne proteste lorsque emails, carnets d’adresses et répertoires téléphoniques sont joyeusement scannés, décortiqués ; notre accord est même sciemment donné.
La vie privé ne veut décidément plus rien dire : les marchands ont gagné, nous sommes le produit. Mais jusque quand ?

Et maintenant
La question ne manquera pas de tomber : quelle proposition pour renverser la vapeur ?
Fuir les réseaux ? Se déconnecter ? Ou détourner l’outil pour le corrompre et en modifier l’usage.
Il est grand temps d’amorcer une réflexion commune pour reprendre le contrôle de nos vies.

Changement de pile sur un Ensoniq DP4+

Horreur lorsqu’un jour votre DP4+ vous annonce que sa pile interne est vide… Ensoniq avait eu l’idée saugrenue de souder la pile CR2032 aux connecteurs, rendant son remplacement compliqué.

BATTERY_LOW
Le message d’erreur Battery is low
PILE
La pile d’origine dessoudée

Afin de définitivement résoudre ce problème, une petite opération chirurgicale s’impose.

L’idée est la suivante : récupérer un logement et une pile sur une ancienne carte mère de PC hors-service, et mettre le tout dans votre DP4+.

PILE_CM1
Le logement de pile qui finira dans votre DP4+
PILE_CM2
Repérage des soudures sur la carte mère PC
PILE_CM3
Le logement pile isolé
MESURE
Vérifiez si la pile récupérée a assez de jus…
DEMONTAGE1
Il faut ensuite démonter la carte du DP4+
DP4+_BACK
Pensez à enlever toute la visserie…

Avant l’extraction de la carte, repérez et débranchez les nappes ainsi que les connecteurs d’alimentation avec douceur.
Les broches reliées aux nappes sont fragiles et peuvent facilement être tordues.

CONNECTEURS
Détail des broches

Une fois la carte extraite, il faut dessouder les connecteurs de la pile avec délicatesse et extraire le tout (pile et connecteurs étant soudés ensemble).
Repérez bien les bornes + et – !

DEMONTAGE2
Carte prête à l’upgrade !

Il reste désormais à souder notre logement sur la carte du DP4+, en prenant soin de respecter les polarités. Le + avec le +, le – avec le – ! 😀

PILE_OK
Résultat : un belle pile fonctionnelle

Une fois la soudure terminée, la carte remontée, la pile neuve insérée.
Profitez que l’appareil soit démonté pour passer un coup d’air sec et dépoussiérer.
Il ne reste qu’à remettre le DP4+ sous tension pour vérifier votre travail.

Tout est OK. Fermez le capot, et allez faire de la musique !

BATTERY_OK
Fin des problèmes !

Bonne musique à tous…